•  
         

    Association loi 1901, (voir les statuts) l’association se donne quatre grands objectifs :
    - Veiller sur la patrimoine, moral et immobilier, dont la Source a hérité des générations successives.
    - Etre une mémoire vivante de l’école et s’inscrire dans une histoire sans en être prisonnière, mais en perpétuant l’esprit.
    - Etudier ou faire des propositions adaptées à l’évolution économique et sociale en gardant le souci des valeurs et de l’éthique propre à l’Education nouvelle.
    - Participer à la vie de l’école, en particulier par ses huit représentants au Conseil d’Administration de l’AEN et par l’exercice de ses mandats auprès des SCI (société civile immobilière).

    Les membres sont agrées par le conseil d’administration, sur proposition de deux fondateurs ; ils sont choisis parmi les parents (anciens ou encore actifs), les enseignants ou personnel administratif (anciens ou encore actifs) ayant contribué de manière active à la vie et au développement de l’établissement.

    AFAS Association des Fondateurs et Amis de la Source

           
         

     

     

  • L’évolution de La Source de 1946 à nos jours.
    Jeanne Houlon

     

    La Source, soixante ans d’école nouvelle. Paradoxe ? Défi ? Comment a-t-elle réussi à poursuivre sans se marginaliser, sans se normaliser ? Peut-être est-ce du fait qu’elle n’est pas née d’un modèle extérieur ou de la seule personnalité d’un « pédagogue de génie », comme disait François Chatelain avec une pointe de mépris mais plutôt de la volonté concertée de mettre en œuvre un fonctionnement pédagogique que les expériences cautionnaient mais qui n’avait pas droit de cité à l’éducation nationale ? C’est ce que j’envisagerai en retraçant l’évolution de son fonctionnement de 1946, date de la création à aujourd’hui. La définition que Françoise Jasson, première directrice, donnait de l’école nouvelle est originale et orientera mon propos : « L’école nouvelle, celle qui se renouvelle sans cesse…insaisissable, indescriptible…Tandis qu’on la décrit, elle est plus loin…ailleurs…elle a changé de visage. Et le vrai du moment devient l’inexact de l’instant d’avant. » Je tenterai donc de décrire l’« indescriptible » ou, plus humblement, de dessiner le mouvement qui lui a permis d’évoluer en laissant les portes ouvertes à d’autres évolutions, sans renier les principes fondateurs de son identité. Pour ce faire j’évoquerai autour des éléments constitutifs de son identité : les objectifs éducatifs, les méthodes, les relations et les structures, quatre grandes périodes de son histoire :
    -  Les débuts : de 1946 à 1962, date de la signature du contrat avec l’Etat .
    -Les années « Françoise Jasson » de 1962 à 1975, date du départ de la première directrice,Françoise Jasson.
    - Les années « Yves Brunel » : de 1975 à 2001, date de la mort du deuxième directeur : Yves Brunel.
    - Le nouvel élan :  de 2001 à aujourd’hui,.

    Une institution constituée peu à peu et évolutive.


  •  L’Education Nouvelle française prend ses racines chez Rabelais, Montaigne, Rousseau et plus récemment dans les nombreux mouvements publics et privés en Europe pour l’école nouvelle de la fin du 19e siècle et du début du 20è siècle et notamment sous l’initiative de Ferdinand Buisson de l’Education nationale. Tous ces courants ont pour principe fondamental de mobiliser l’activité de l’élève dans la perspective de l’épanouissement individuel et social.

    En 1945, Roger Cousinet et François Châtelain créent le mouvement de l’Ecole Nouvelle française et fondent en 1946, La Source qui permet l’expérimentation de ses principes pédagogiques. La direction en est confiée à Françoise Jasson. La première année l’enseignement a lieu chez une parente, Mme de Rauglaudre à St Germain des Près. Mme de Rauglaudre est toujours membre de l’AFAS. L’année suivante l’école déménage dans ses locaux actuels à Meudon.

    En 1949 fut créée une association des Amis de la Source (ADS). Elle était composée des premiers apporteurs de fonds qui devinrent gestionnaires du patrimoine immobilier de l’école à Meudon. Dès l’origine, ses statuts prévoyaient un rôle de soutien au développement de l’Education Nouvelle. Dans le même temps, La Source était gérée administrativement et pédagogiquement par une société anonyme composée des premiers fondateurs, R. Cousinet et F. Chatelain, de parents et quelques personnalités du monde de l’Education.

    Lorsqu’en raison de leur age, R. Cousinet et F. Chatelain abandonnèrent leurs responsabilités, ils furent remplacés dans cette société par des parents attachés aux valeurs fondatrices de l’école.

    En 1962, lors de la signature du contrat d’association avec l’Etat, l’AEN fut créée pour assurer la gestion de l’école, en relais de la société anonyme appelée à être dissoute. L’ADS continue de gérer le patrimoine immobilier de l’Ecole tandis que le CA de l’AEN nomme des fondateurs dont la qualification et le rôle évoluèrent au fil des années.

    Pour permettre d’intégrer les fondateurs ainsi désignés au sein de leur Association, les Amis de la Source ont décidé de modifier leurs statuts en 1997 en adoptant la dénomination Association des Fondateurs et Amis de la Source (AFAS). La dernière modification des statuts de l’AFAS date du 5 Décembre 2000.

     

    Article de Laurent Gutierrez : "Contribution à une étude historique sur l'AFAS

    Télécharger « ArticleLaurentGutierrez.pdf »




  •  

    C.A.T.S. FRANCE

     

     

     

     

           






    Suivre le flux RSS des articles
    Suivre le flux RSS des commentaires